Crise humanitaire au Nord-Kivu : pPus de 90.000 déplacés meurent de faim dans le Rwenzori

La coordination de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) dans le territoire de Beni en secteur de Rwenzori lancent un cri d’alarme aux organisations non gouvernementales pour sauver la vie de plus de 90.000 personnes en souffrance de la famine.

 » Nous appelons les ONG dans le Nord-Kivu de voir comment atténuer les souffrances des 93.917 déplacés présents dans le secteur de Rwenzori et qui n’ont pas quoi à mettre sous la dent », rapporte Meleki Mulala

il ajoute que « c’est depuis 2020 que la plus part de cette population a commencé de se vider de ses habitations pour s’exiler ici, fuyant les attaques des ADF qui ont occasionné la mort de plusieurs civiles et se déplaçant jusque dans le secteur de Rwenzori ».

Les groupements Malambo, Bolema, Buliki, Banyangala et Basongora, qui composent le secteur de Rwenzori, ont accueilli nombreux déplacés.

Moïse Excel à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.