Législatives : Initiateur du RAM, Augustin Kibassa sanctionné à Kasenga

Augustin Kibassa, l’homme de Registre des appareils mobiles (RAM), n’a réussit à des faire élire aux élections législatives nationales.

Le ministre des Postes, télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC) compte parmi les membres du Gouvernement rejetés par la population.

Augustin Kibassa de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Kibassa) a eu une fin de non recevoir de la part des électeurs du territoire de Kasenga dans le Haut-Katanga.

Autrement dit, il perd son siège acquis il y a cinq ans. Et probablement perdre son fauteuil au Gouvernement. En moins d’un miracle, Augustin Kibassa devrait retrouver d’autres formules pour se retrouver dans l’arène du pouvoir. 

Peut-être qu’il profiterait de ses relations familiales avec Félix Tshisekedi pour faire partir de l’Exécutif national.

La sanction infligée à l’homme du RAM à Kasenga serait-il les conséquences de sa politique à prélever les unités sur le compte des utilisateurs des appareils mobiles? Difficile de savoir.

Mais toujours est-il que la mise à l’écart d’Augustin Kibassa sonne comme une vengeance d’une population victime d’une politique d’approvisionnement.

Rachidi MABANDU 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.