« La polydactylie : Une malformation chromosomique très dangereuse pour vivre ensemble » (Une Tribune de Prince Kinana)

(Plaidoirie aux médecins congolais)

La fontaine n’avait pas raison de dire: la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf creva parce qu’elle s’enfla ?

Un jour, le patriarche MBOSO NKODIA MPWANGA cursus honorum Deus ex Machina président de l’Assemblée nationale, ramassa un rejeton sujet des moqueries au village, un épileptique de naissance, un parvenu qui ne pensait jamais être ni député national encore moins sénateur ou ministre dans sa vie; ou s’asseoir sur une même table que les personnalités du pays.

L’encadra, le faisant étudier à l’ISC/soir et le forme politiquement pendant plus de 10 ans dans son parti politique (CRD) jusqu’à miser pour qu’il sorte sénateur du Kwango après son échec comme député à MASINA en 2006, alors qu’il voulut se suicider.

Triste est de constater, contre toute attente que le gêne ou les chromosomes ont pris le dessus sur la moralité, le bon sens et le vivre ensemble, étant polydactylie (12 doigts) ce qui fait de lui un conflictuel malade qui est content de voir les autres souffrir: UN PERVERS NARCISSIQUE, UNE FRIPOUILLE, UN MARGOULIN ET UN POLTRON.

un ex-comptable d’une ONG qui veut se mesurer à un 11 fois ministre, 7 fois député national, sénateur, candidat président de la république, doyen d’âge et président de l’Assemblée nationale pendant qu’il n’a pas son âge, son expérience et sa formation scientifique politique.

Quant à la victoire du président de la république, son Excellence Monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo réélu avec une grande distinction 73,47%, il sied de signaler qu’elle émane du peuple congolais en général. 

Et aussi noter que le chef de l’État a battu lui-même sa propre campagne électorale en se faisant accompagner par ses alliés, personne ne peut s’en approprier les mérites, personne.

C’est l’œuvre de Tous, il y a eu des visibles et invisibles.

Le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso Nkodia au-delà d’être coordinateur de l’USN, il a coordonné la campagne du chef de l’État dans l’espace grand Bandundu, un électorat difficile parce que réputé être de l’opposition, mais par contre le Deus ex Machina a su renverser la tendance envers de son candidat naturel Félix Tshisekedi Tshilombo réélu président de la république.

Que l’incapable, cherche une autre personne à faire endosser son échec aux élections législatives car il ne sera jamais leader du Kwango parce qu’il manque d’étoffe.

Prince Kinana,

Communicateur de la CRD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.