Rutshuru : Le M23 accusé de menacer les acteurs de la société civile

Le M23 est accusé de menacer les acteurs de la société à Rutshuru dans la province du Nord-Kivu, atteste un communiqué.

Ces acteurs de la société civile  demandent au Gouvernement de prendre des mesures qui s’imposent pour sécuriser les installations de la société civile et celle de ses acteurs dans le Rutshuru.

Les menaces contre les membres de la société civile, et les défenseurs de droits humains du Nord-kivu en général et ceux du territoire de Rutshuru en particulier ne cessent de se répertorier en ces jours où le territoire de Rutshuru est sous menace des agressions. 

« (…) Appellons toute la population en général et les jeunes en particulier à rejeter l’appelle à l’adhésion à l’entreprise criminelles M23-RDF-AFC », a déclaré la société civile au Nord-Kivu.

Dans une mise au point du 9 janvier, signé par son porté-parole, Monsieur Lawrence Kanyuka, le M23-RDF-AFC a laissé transparaître une diabolisation, un acharnement, des intimidations et des menaces très sévères contre la société civile, ses acteurs en général et de manière particulière, M. Jean Claude Bambaze, Pres/Sociv Rutshuru et la Radio Okapi en particulier.

Moïse Excel à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.