Élections en RDC : « Le recours à la confrontation violente ne résoudra pas les griefs ni ne fera progresser la démocratie » (États-Unis) 

« Le recours à la confrontation violente ne résoudra pas les griefs ni ne fera progresser la démocratie en RDC », a réagit l’ambassade des États-Unis au lendemain de la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle.

Les États-Unis prennent note des résultats provisoires des élections publiés par la CENI le 31 décembre 2023, « qui montrent que le président Félix Tshisekedi est en tête avec une large majorité. Nous sommes conscients que plusieurs candidats refusent d’accepter ces résultats provisoires ». 

Cependant, poursuivent les Américains, « nous réaffirmons que les seuls moyens de contester les résultats et d’exiger des comptes doivent passer par le système juridique et un engagement civique pacifique ».

Les États-Unis appellent les autorités compétentes à enquêter de manière équitable et transparente sur toutes les préoccupations exprimées concernant le non-respect des procédures du code électoral et les allégations de fraude et de violence. 

Ils appellent également les autorités compétentes à défendre vigoureusement les libertés d’expression, de mouvement et de réunion pacifique alors que le processus électoral entre dans sa phase finale.

RK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.