Fraude électorale : Katumbi décide de ne pas saisir la Cour constitutionnelle 

Le candidat Moise Katumbi n’entend pas saisir la Cour constitutionnelle pour contester les résultats de l’élection présidentielle, a déclaré mercredi 27 décembre son porte-parole, Olivier Kamitatu Etsu. Selon lui, cette institution ne pourra pas contredire les résultats issus de la fraude planifiée et organisée par le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Olivier Kamitatu Etsu soutient que la CENI et la Cour constitutionnelle sont des « institutions de fraude », qui travaillent exclusivement au bénéfice de Félix Tshisekedi:

« Pour se maintenir au pouvoir, le régime en place amis en place une structure officielle de fraude, allant de la CENI a la Cour constitutionnelle ».

Le camp du candidat président Moise Katumbi avait appelé, samedi 23 décembre, à l’annulation des élections combinées, tenues du 20 au 22 décembre courant à travers la RDC.

Avec Radio Okapi 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.