Trois femmes libérées des mains des ADF/MTM près de la rivière Semuliki dans le territoire de Beni

Trois (3) femmes ont été libérées par les FARDC, des mains des terroristes ougandais des ADF/MTM.

Cette libération est intervenue le mercredi 15 novembre lors des affrontements entre l’armée loyaliste et ces djihadistes sur la traversée de la rivière Semuliki-Kainama dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. 

Le capitaine Antonny Mwahilushayi, porte-parole des opérations militaires sokola1 grand-nord fait savoir que ces femmes font parties des personnes prises en otage par les terroristes lors de la récente attaque du village Kitchanga dans le secteur de Watalinga. 

Ces ex-otages sont actuellement entre les mains des services spécialisés en attendant leur remise dans leurs familles respectives. 

Justin Muvyalava à Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.