Conflit militaire au Nord-Kivu : Le contingent burundais accuse le M23 d’avoir bloqué son convoi pour Kitchanga et Mweso

Le contingent burundais de la Communauté des pays d’Afrique de l’Est (EAC) opérant au Nord-Kivu accuse les rebelles du M23 d’avoir bloqué son convoi en partance pour Kitchanga et Mweso.

A travers un communiqué signé par son porte-parole, l’armée burundaise que son convoi acheminait le ravitaillement en vivres à Kitchanga et Mweso. « Le M23 a bloqué la voie de communication menant à ces deux localités », explique le communiqué.

Le contingent burundais rappelle que « le même fait s’est reproduit le 30 octobre 2023 quand un convoi du même contingent qui se dirigeait vers les mêmes positions a été bloqué en cours de route par les mêmes éléments du M23 ». 

L’état-major de l’armée du Burundi affirmé que « le commandement de la Force Régionale de la Communauté Est Africaine a été saisi pour résoudre cette question mais n’a pas pu ramener à la raison le M23 ». 

Le Burundi fait savoir que cette situation ne peut pas perdurer. « Le contingent burundais déployé dans le cadre de la Force Régionale de la Communauté Est Africaine est obligé de prendre des mesures qui s’imposent », ajoute le communiqué.

Depuis un certain temps, poursuit le communiqué, des affrontements entre le M23 et les autres groupes armés ont repris dans plusieurs localités du Nord Kivu en RDC. 

« Ces combats affectent le vécu quotidien des populations vivant dans les localités touchées et ont de fâcheuses répercussions sur l’exécution du mandat de la Force Régionale de l’EAC », précise document.

Rachidi MABANDU 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.