Guerre dans l’Est : La Monusco promet d’affronter militairement le M23 si Goma et Sake sont attaqués

Facebook
Twitter
WhatsApp
LinkedIn

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC promet d’affronter militairement les rebelles du M23 au cas où ces derniers s’attaqueraient à la ville de Goma ou à la cité de Sake dans le Nord-Kivu.

« Si des groupes armés tentent d’attaquer Sake ou Goma, nous passerons d’une position défensive à une position offensive », a expliqué le Général de corps d’armée Otávio Rodrigues de Miranda Filho de la Monusco.

La Monusco et les Forces armées de la RDC ont lancé, ce vendredi 3 novembre, l’opération « Spring bok ». La nouvelle opération lancée pour la sécurisation de la partie Est de la RDC après avoir constaté l’avancée des rebelles du M23.

Monusco et FARDC, à travers « Spring bok », tiennent à sécuriser la ville de Goma et la cité de Sake visés par les rebelles.

 » Les rebelles du M23 sont forts plus qu’en 2013, mais la Monusco et FARDC sont plus forts qu’eux et nous allons les défaire », a déclaré un responsable de la Monusco, Miranda devant les officiers militaires congolais.

Kupa 

Facebook
Twitter
WhatsApp
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.
YouTube
LinkedIn
Share
Instagram