FÉCOFA : Des irrégularités dans les élections des membres de commissions, dénonce la CAF

La Confédération africaine de football (CAF) note des irrégularités dans les élections des membres de commissions par la Fédération congolaise de football association (FÉCOFA).

Dans une correspondance adressée ce mardi 31 octobre au président du Comité de Normalisation (CONOR), M. Sambi Nsele Lutu Dieudonné, l’instance faîtière du football africain invite la commission électorale et la Commission de recours à surseoir à toute activité jusqu’à nouvel ordre.

La CAF rappelle que « lors de l’assemblée générale extraordinaire de la FÉCOFA tenue le 22 juillet 2023, des commissions électorales ont été constituées pour organiser et superviser les élections aux différentes instances de la FECOFA ».

Elle dit avoir été saisis de plaintes de certains membres de la FÉCOFA « qui dénoncent des irrégularités ainsi que des pratiques et comportements non conformes aux Statuts de la FECOFA , à l’éthique et aux principes de bonne gouvernance dans la mise en place desdites commissions électorales ». 

En effet, poursuit la CAF, « il a été relevé que certains membres des commissions électorales avaient dissimulé, lors de leur élection, des qualités qui ne les autorisent pas à siéger aux seins desdits commissions électorales sauf à violer le principe d’indépendance posé à l’article 65 des Statuts de la FECOFA ».

Or, explique la CAF, « à travers l’article 2 des statuts de la CAF, il ressort que la CAF et ses membres ainsi que toute personne ou organisation impliquée dans le football en Afrique sont tenus de respecter en tout temps et sans réserve les principes de bonne gouvernance, d’intégrité, d’éthique, de transparence, de responsabilité ». 

Jonathan MOMFO 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.