Megestion à l’Ifasic : Pas de carburant pour allumer le groupe électrogène en cas de coupure de l’électricité (Constat)

Le comité Kambayi Bwatshia de l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (Ifasic) ne sait plus acheter du carburant pour faire marcher le groupe électrogène en cas de coupure de l’électricité.

Tél est le constat fait aussi bien par le personnel que les étudiants qui paient le prix d’une mauvaise gestion de cet Alma mater.

Comme quoi, en cas de coupure de l’électricité, les cours ne se donnent plus par manque de carburant devant assurer le fonctionnement du groupe électrogène. Enseignants et étudiants mettent fin à leurs activités. Cette situation impacte négativement sur le calendrier des cours. 

D’après nos fins limiers, la gestion des finances du comité Kambayi Bwatshia pose problème.

En effet, des sources concordantes indiquent que c’est depuis deux mois que les gestionnaires de l’Ifasic recourent à des prêts auprès de certaines banques de la place pour payer la prime d’encadrement.

Une pratique qui n’est plus appliquée depuis des années dans cet établissement de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU).

Kupa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.