Ifasic : Le comité Kambayi Bwatshia viole la loi sur le système LMD

Le comité de gestion de l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (Ifasic) dirigé par Kambayi Bwatshia est accusé de violer la loi sur le système LMD.

La réforme licence-master-doctorat, ou réforme LMD, l’ensemble de mesures modifiant le système d’enseignement supérieur tel qu’appliqué dans cet établissement universitaire ne convient pas.

Des sources à l’interne indiquent qu’à l’Ifasic, le LMD a été appliqué à tous les niveaux. Les étudiants inscrits en G3 ont été versés en Master1 et ceux qui viennent après eux sont encore en PADEM et ceux de L2 en PADEM.

Et pourtant, apprend-t-on, le CAU leur avait prévenu qu’il n’y a pas de passerelle pour passer du PADEM au Master1.

Les étudiants actuellement en G3 devraient être inscrits en Master Préparatoire. Vont-ils accepter ? Quel grade conférée à ceux qui sont actuellement en Master1 ?, s’interrogent certains spécialistes de l’enseignement supérieur en RDC au vu de ce qui se passe à l’Ifasic.

D’ailleurs, un professeur, juriste de son état, a même affirmé que les autorités de l’Ifasic ont violé en instaurant le Master1.

Le comité Kambayi Bwatshia ne viole pas seulement le système LMD. Plusieurs autres abus sont recensés dans sa gestion.

Telles sont les nominations en cascade des assistants. Cela contre la Note circulaire du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) qui interdit l’engagement de nouveaux assistants.

A l’Ifasic on dénonce également l’organisation des Journées pédagogiques. Bien que cela est utile, on se demande pourquoi attendre la fin de l’année académique pour organiser ces activités académiques.

Autant des maux qui rongent cet Alma mater et dénoncés à l’interne comme à l’externe de l’établissement académique.

Kupa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.