Naufrage à Mbandaka : « Ce drame est la conséquence directe de la démission du Gouvernement » (Moïse Katumbi)

« Ce drame est la conséquence directe de la démission du Gouvernement qui tolère la navigation nocturne d’embarcations vétustes et surchargées sur lesquelles, au risque de leur vie, nos compatriotes embarquent sans gilets de sauvetage », a réagit Moïse Katumbi au naufrage survenu dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 octobre à Mbandaka en Équateur.

A travers un tweet, ce candidat Président de la République estime « services de l’État sont incapables de porter secours aux naufragés et, une fois de plus, failli à leur mission ».

Moïse Katumbi considère que « le naufrage de la baleinière Mapamboli est une nouvelle épouvantable tragédie ».  

Voilà pourquoi il présente ses condoléances les plus attristées aux familles des 57 victimes et sa compassion à celles des 120 disparus ainsi qu’à toute la population de Mbandaka « qui m’a récemment réservé un accueil très chaleureux ».

« Après avoir sillonné les rives du fleuve Congo sur plus de 800 kilomètres, j’ai rencontré nos populations totalement abandonnées et livrées à elles mêmes. Je salue leur courage et leur résilience. Elles ne doivent pas perdre espoir. Un nouveau Congo est possible ! », s’est-il exclamé.

RK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.