RDC : Centres de santé en construction et 200 millions USD pour la couverture santé universelle

Facebook
Twitter
WhatsApp
LinkedIn

La construction des centres de santé et 200 millions de dollars américains prévus pour assurer l’accès des Congolais aux soins de santé de qualité à bas prix, ont été annoncés, lundi, au cours du briefing sur la mise en œuvre de la couverture santé universelle.

« 1000 centres de santé sont en train d’être construits dans le cadre du Projet de développement local de 145 territoires et 200 millions de dollars américains sont prévus, dans le budget, dont 42 millions de dollars américains pour la ville de Kinshasa, pour soutenir la mise en œuvre de la couverture santé universelle afin de permettre aux Congolais d’accéder aux soins de santé de qualité et à bas prix », a déclaré M. Roger Kamba, ministre de la Santé publique, hygiène et prévention.

« Le développement c’est aussi la santé et le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’a compris dès le début de son mandat que la prise en charge sanitaire doit être à la portée de tous. C’est ainsi que dans sa vision, il a commencé cette mise en œuvre par la catégorie des personnes vulnérables, à savoir la femme et le bébé pour une prise en charge de la mère à l’accouchement et de son bébé pendant 1 mois », a-t-il ajouté.

« Je rappelle que le Président de la République l’a fait d’emblée dès qu’il a commencé son mandat. Je me rappelle dans son premier discours, il a parlé de la couverture santé universelle et il a préparé dès le départ la réponse à cette question très importante de la santé », a dit Roger Kamba, avant d’expliquer que le choix a été de commencer avec la phase de la gratuité de la maternité.

En effet, a-t-il ajouté, « la République démocratique du Congo a une espérance de vie inférieure à la moyenne des pays africains. Quand un Congolais né, on sait qu’il vivra moins longtemps que les autres africains. Ce sont les nouveau-nés qui meurent particulièrement tôt et les mamans qui accouchent. Sur 100.000 mamans qui accouchent, 480 décèdent en RDC. Et tous les 35 nouveaux-nés qui arrivent, il y a un (1) qui décède. C’est un gros problème de santé publique. C’est pour cela que le Président de la République a décidé qu’on commence par là et qui impacte notre développement, car la sauvegarde de la vie à la naissance pour l’enfant est très importante ».

Le programme de la gratuité de la maternité dans le cadre de la couverture santé universelle va être implémenté en 2024 à travers les autres provinces en vue de diminuer la mortalité infantile et maternelle particulièrement dans la province du Kongo central et l’espace Grand Bandundu, dans le sud-ouest de la RDC.

Le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya, a abordé dans le même sens que son collègue de la Santé, saluant la vision du Président Félix Tshisekedi qui a mis l’homme au centre de l’action à travers notamment la santé. « Couverture santé universelle pour nous gouvernement, c’est de permettre à chaque Congolais d’avoir accès aux soins de santé de qualité et à bas prix », a-t-il dit. Avec ACP

Facebook
Twitter
WhatsApp
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.
YouTube
LinkedIn
Share
Instagram