Guerre au Nord-Kivu : Les FARDC dénoncent une attaque du M23 contre ses positions aux portes de Goma 

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont dénoncé, ce vendredi 6 octobre, « une attaque terroriste » menée par le M23 en complicité avec l’armée rwandaise de RDF contre ses positions à Kibumba aux portes de Goma au Nord-Kivu.

D’après l’armée régulière de la RDC,  les terroristes du M23 ont tiré deux bombes au mortier sur les positions avancées des FARDC à Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo, au Nord-Kivu.

Depuis quelques jours, les combats ont repris dans la province du Nord-Kivu. Le groupe d’autodéfense Wazalendo se battent contre le M23 qu’il cherche à déloger de certaines zones.

Les FARDC pointent d’un doigt accusateur les rebelles de M23 d’avoir violer le cessez-le-feu signé par les chefs d’État de la sous-région.

Kupa 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.