Financements des projets de développement : Guy Loando engage une collaboration avec la Société financière internationale

Le ministre d’État d’Aménagement du territoire engage une collaboration avec la Société financière internationale (SFI). 

La démarche de Me Guy Loando vise à permettre à la RDC de trouver des financements devant lui permettre de réaliser les projets de développement.

C’est dans cette optique que ce membre du Gouvernement a échangé ce mercredi 30 août avec le Directeur-pays de la SFI, M. Malick Fally qui est le responsable des opérations en RDC, au Burundi et en République du Congo.

Les échanges entre ces deux personnalités ont porté sur les projets initiés par le ministère de l’Aménagement du Territoire. Ces derniers, fait savoir la cellule de communication du ministre, « visent à favoriser le développement durable et le bien-être des populations congolaises ». 

« Nous avons discuté en détail des divers projets élaborés par notre ministère en vue de promouvoir le développement et le bien-être de nos concitoyens, conformément aux objectifs de développement durable », a déclaré Guy Loando à l’issue de la rencontre.

Parmi les projets en cours dont il a question, figure la question dela mobilité urbaine le long du fleuve et à la création de logements sociaux. Un autre objectif majeur est l’harmonisation du cadre juridique avec la loi sur l’Aménagement du Territoire, actuellement en discussion au Parlement.

Cette rencontre préliminaire entre le ministre d’État et Monsieur Fall prépare le terrain pour des discussions plus approfondies à Washington, aux États-Unis, en septembre, avec la direction internationale de la SFI.

Au cours de cette réunion, des échanges fructueux ont eu lieu, au cours desquels le Ministre et son équipe ont présenté la mission du ministère. Les discussions ont notamment porté sur l’intégration du secteur privé en vue de soutenir les stratégies de développement en place.

L’une des pistes explorées est la participation de la SFI à la réflexion sur l’intégration du secteur privé dans des domaines clés tels que le logement et le transport. 

La SFI possède une expérience avérée dans l’accompagnement des gouvernements pour la mise en place de Partenariats Publics Privés (PPP), favorisant ainsi la participation du secteur privé au financement d’infrastructures majeures. Elle offre également un soutien financier, sous forme de prêts ou de fonds propres, aux opérations solides et bancables, après évaluation approfondie des dossiers.

Malick Fall a fait savoir que « la SFI intervient dans divers secteurs tels que l’énergie, les télécommunications, le logement et l’agriculture, chacun étant pris en charge par des spécialistes dédiés. Notre rôle ne se limite pas à celui d’une banque ; nous disposons des ressources nécessaires pour accompagner la mise en œuvre de réformes visant à attirer davantage d’investisseurs privés ».

Comme on peut le constater, ces pourparlers entre Guy Loando Mboyo et Malick Fall marquent un pas important vers une collaboration prometteuse et productive pour le développement durable et la prospérité de la RDC.

Avec la Cellcom de l’Aménagement du territoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.