Répression à l’encontre des opposants : Le Gouvernement réfute les allégations de l’ONG HRW

La RDC a réfuté catégoriquement, ce  les allégations portées par l’ONG Human Rights Watch (HRW) dénonçant des violations des droits humains et une prétendue répression à l’encontre de l’opposition politique.

Le Gouvernement de la RDC a réagit à travers un communiqué signé par son porte-parole, le ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya.

« Le Gouvernement accorde une valeur primordiale à la protection des droits humains et aux idéaux démocratiques qu’ils incarnent. La date prévue des élections, fixée au 20 décembre, symbolise notre détermination à garantir des processus électoraux exempts de toute opacité, caractérisés par leur impartialité », a expliqué l’Exécutif national.

Pour la RDC, « le prétendu ciblage de l’opposition politique, mis en avant avec insistance par Human Rights Watch, se heurte aux faits concrets ». « Les mesures prises par les autorités visent à maintenir l’ordre public, à préserver la sécurité des citoyens et à prévenir toute manifestation violence », a fait savoir Kinshasa.

De l’avis du Gouvernement de la RDC, « il est fondamental de souligner que l’intervention des forces de sécurité se conforme autant aux lois nationales qu’aux protocoles internationaux régissant le maintien de l’ordre ». 

La RDC récuse de manière catégorique les allégations de restriction des libertés fondamentales, d’arrestations arbitraires et d’intimidation. 

De plus, poursuit le communiqué de presse, « nous souhaitons attirer l’attention sur les nombreux actes de violence dirigés contre nos forces de police, des actes qui n’ont été dénoncés ni par l’opposition ni par Human Rights Watch ». 

Face aux cas spécifiques cités par Human Rights Watch, le Gouvernement insiste sur la pertinence des mesures prises pour des motifs de sécurité et de maintien de l’ordre public.

« Les actions prises à l’encontre de personnes spécifiques reposent sur des informations crédibles et des preuves tangibles », s’est justifié le Gouvernement.

Rachidi MABANDU 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.