Beni : Une bombe de 500 kilo détruite par le service antimine des Nations Unies à Kididiwe

Une bombe de 500 kilos découverte le week-end dernier dans un champ à Kididiwe dans le territoire de Beni par les agriculteurs, a été détruite le mardi 18 juillet par le service de la lutte antimine des Nations Unies (UNMAS).

Jacob Bedidjo, chargé des opérations du service UNMAS qui a procédé à cette opération, a exhorté les agriculteurs à la vigilance du fait que d’autres engins peuvent être découverts dans ces milieux jadis théâtre de la geurre.

D’après ce dernier, cette bombe été abandonnée par les terroristes ougandais de l’ADF, il ya de celà deux ans passés après un combat farouche qui les avaient opposé avec l’armée loyaliste.

Pour sa part, chargé des opérations du service UNMAS a encouragé les habitants de la région à avoir de bons réflexes. « A la vue d’un objet suspect, ils doivent tout de suite informer les forces armées ou la police », a-t-il demandé.

 » Ils vont encore découvrir des engins explosifs comme ça. C’est mieux de contacter directement les militaires FARDC et de ne pas toucher ces munitions « , conseille Jacob Bedidjo.

La destruction de cette bombe est un ouf de soulagement de la part des agriculteurs qui n’accèdent plus à leurs champs suite au danger que présentait cet engin explosif.

 » Je cultive ici. On avait peur « , relate une maraîchère qui a repris la direction de son champ immédiatement après la neutralisation de l’engin.

« Voilà qu’on vient de le détruire. Là, nous nous sentons à l’aise car nous pensions que cela allait éclater pendant que nous sommes en pleine activité champêtre ».

Justin Muvyalava à Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.