Franck Diongo libéré sans être jugé, sans procès

L’opposant Franck Diongo a été libéré ce samedi 15 juillet sans être jugé, sans procès.

Le chef du parti MLP a regagné directement la résidence de sa formation politique. Pour lui il n’est s’agit pas d’une libération provisoire, mais définitive.

La libération de Franck Diongo intervient deux jours après l’assassinat odieux d’un autre opposant proche de Katumbi, Chérubin Okende.

Franck Diongo a passé plus d’un mois dans les geôles des services de sécurité. Il a été enlevé en plein jour au croisement des avenues Kabunda et Huileries alors qu’il revenait d’un deuil à l’hôpital du Cinquantenaire.

R.K

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.