Guerre dans l’Est de la RDC : L’UE encourage un dialogue politique qu’une confrontation militaire

L’Union européenne (UE) appelle les différentes parties engagées dans la crise dans l’Est de la RDC à un dialogue politique en lieu et place d’une confrontation militaire.

« Le dialogue politique doit être préféré à la confrontation militaire, car les options militaires ne feront que prolonger le conflit et augmenter les souffrances des populations », a déclaré le Haut Représentant au nom de l’UE le vendredi 7 juillet.

L’UE encourage donc toutes les parties à s’engager dans un dialogue politique inclusif, pleinement respectueux de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de tous les pays de la région, comme seule solution possible à cette crise.

Dans ce perspective, « l’UE salue les efforts résolus déployés par ses partenaires africains dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi, et se félicite des progrès accomplis jusqu’à présent, notamment grâce au déploiement de la force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) ainsi qu’aux dialogues inter-congolais ».

L’UE est gravement préoccupée par la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire, qui a récemment conduit à une intensification immédiate des opérations humanitaires menées sous l’égide de l’ONU dans l’Est de la RDC par une mobilisation de tout le système.

R.K

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.