RDC : Une plainte à charge du directeur de cabinet de Christophe Mboso pour « destruction méchante »

Une plainte a été déposée, le mardi 4 juillet, auprès du Procureur Général du Parquet près la Cour de Cassation à Kinshasa/Gombe à charge du député national et directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso pour « destruction méchante ».

D’après Me Jean-Louis Wambe, en date du 30 juin 2023, l’accusé, Samuel Tanda a organisé « avec intention manifestement malveillante » une descente en cortège au quartier Camp Luka dans la commune de Ngaliema accompagné d’une bande d’inciviques.

Ces derniers, selon le plaignant, scandait de chansons à son honneur et visiblement commandités ont méchamment détruit le local servant d’un bureau de permanence pour les activités politiques d’un autre député du parti Ensemble pour la République.

« Le lieu du crime sont caractérisés et matérialisés par le sabotage et destruction de panneau, banderole, baches et meubles du bureau appartenant à mon client », a déclaré l’avocat du plaignant.

R.K

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.