Consultations de la CENI : Denis Kadima exclut d’autres opposants et crée la frustration dans l’Opposition 

Les consultations entamées le vendredi 30 juin par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) avec les membres de l’Opposition sur le processus électoral se font d’une manière exclusive.

Le président de la CENI Denis Kadima n’a pas tenu compte de la pluralité de l’Opposition en RDC bafouant ainsi la Constitution du pays. 

En invitant seuls quelques partis politiques, à savoir : Ecidé, Ensemble pour la République, LGD, Envol et Nouvel Élan, Denis Kadima créé ainsi des mécontentements dans le reste de la classe politique de l’Opposition.

Un des regroupements phares de l’Opposition en RDC, l’Alliance des pros Étienne Tshisekedi Wa Mulumba (APETM) est le premier à dénoncer la politique de Denis Kadima.

En effet, ce regroupement politique de l’Opposition dirigé par Jean-Pierre Lisanga Bonganga a écrit au président de la CENI. Correspondance dans laquelle il rappelle qu’il était la première structure de l’opposition reçue en son temps et avec lequel vous avez échangé autour des contingences qui peuvent contrarier l’avancement du processus électoral en cours.

« Pour votre gouverne, sans qu’il ne soit nécessaire de revenir sur les échanges fructueux que nous avons eus au siège de la centrale électorale, nous considérons que l’Opposition dans notre pays étant plurielle, l’APETM est désagréablement surprise (…) », peut-on lire dans ce document.

Lisanga Bonganga révèle avoir eu un entretient téléphonique avec Denis Kadima « dont le contenu reste sujet à caution, au mépris des idéaux prônées par feu Dr. Etienne Tshisekedi Wa Mulumba d’heureuse mémoire et leader historique de l’Opposition qui a toujours privilégié les convictions politiques par rapport aux moyens financiers que l’on possède ».

Tout compte fait, l’APETM insiste du fait que dans la perspective d’une sortie de crise, que le président de la CENI prenne en compte le caractère inclusif de l’Opposition « en impliquant dans votre démarche du reste indispensable, toutes les tendances significatives de l’Opposition politique dans notre pays ».

R.K 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.