Kasaï : Les services de sécurité arrêtent un des semeurs de terreur à Tshikapa 

La police nationale congolaise (PNC) de la ville de Tshikapa a arrêté, le dimanche 18 juin, un garçon d’environ 18 ans faisant partie d’un groupe des délinquants qui sèment l’insécurité dans la ville de Tshikapa, précisément dans la colline de Kele dans la commune de Mabondo.

Des sources proches de la PNC indiquent « qu’il s’agit d’un groupe des malfrats, qui tracassent les paisibles citoyens pendant la nuit derrière la paroisse Saint Antoine dans la commune de Mabondo il y a des jours».

Elles ajoutent que « ces délinquants confisquent chaque fois les biens de valeur et même l’argent auprès de passagères. En cas de résistance, ces malfrats utilisent des armes blanches (machettes, lame de rasoir, couteau et autres) pour accomplir leur salle besogne ».

La ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, vit dans l’insécurité ces derniers temps. Dans l’espace de deux semaines, deux personnes ont été abattues. Une autre personne a été référée dans une structure sanitaire à Kinshasa suite de blessures. Celles-ci ont été causées par des balles dans la jambe droite lors que par les hommes armés non identifiés avaient fait irruption dans son domicile.

Felly Ephraim Lukodi à Tshikapa 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.