Frontière Ouganda – RDC : Les FARDC prennent des dispositions pour empêcher les ADF d’entrer par Kasindi

Après l’attaque des terroristes ougandais de l’ADF à Kasese en Ouganda la nuit du vendredi au samedi 17 juin dernier ayant ôté la vie à 42 civils, les FARDC rassurent sur le contrôle des frontières congolo-ougandaise enfin d’empêcher la traversée de ces terroristes au Congo-Kinshasa.

L’assurance a été donnée le dimanche 18 juin par le porte-parole des opérations militaires dans le secteur opérationnel Sokola 1 grand-nord.

Il s’est exprimé après que l’armée loyaliste ait repoussé l’ennemi qui voulait traverser la frontière la nuit du samedi 17 au dimance 18 juin pour se réfugier dans le parc national de Virunga en passant par la cité frontalière de Kasindi-Lubiriha.

« Après l’attaque macabre des terroristes ADF/MTM en Ouganda, nous en tant que secteur opérationnel grand-nord, nous avons pris des dispositifs sécuritaires pour sécuriser d’avantage la cité frontalière de Kasindi », a-t-il déclaré.

Le porte-parole des FARDC dans cette partie du pays annonce la présence du commandant secteur et son état-major sur la ligne de front.

Il appelle la population à l’apaisement et collaboration vue que les mesures sécuritaires sont déjà prises par l’armée pour protéger la population civile au représailles des ADF.

La mission du commandant secteur opérationnel sokola1 grand-nord est de se rassurer sur l’évolution des opérations de traque contre l’ennemi, rappelle-t-on.

Justin Muvyalava à Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.