Affaire milice Mobondo au Maï-Ndombe : Les raisons cachées de l’interpellation de Laurent Batumona à l’ANR

On en sait désormais un peu plus sur les raisons de l’interpellation, en début de semaine, de Laurent Batumona à l’Agence nationale des renseignements (ANR). Rien à avoir avec la Direction Générale de la dette publique (DGDP), le passage de ce mandataire public devant les services de sécurité serait plutôt liée aux raisons sécuritaires.

En effet, dans la province de Maï-Ndombe, les populations victimes des atrocités causées par la milice Mobondo s’accordent à dire que Laurent Batumona ne serait pas innoncent dans cette affaire.

Et pour cause, des personnes interrogées par NOUVEAUMEDIA.CD affirment que ce proche de Félix Tshisekedi hébergerait plus de 600 Mobondo dans sa ferme. Nos interlocuteurs expliquent que la plupart des membres de cette milice proviendraient de Camp Luka à Kinshasa.

« Il a amené beaucoup des jeunes de Kinshasa. Nous avons cru qu’ils sont là pour avoir du travail dans sa ferme, mais il est malheureux pour nous de voir que ces jeunes se sont transformés en Mobondo et sèment la pagaille dans notre contrée », témoigne un habitant du coin joint au téléphone.

En réalité, expliquent les gens à Maï-Ndombe, ces milices Mobondo qui seraient recruté par Laurent Batumona sont visibles sur l’axe Dumi village – Makomo – Ponguene… jusqu’au village Bolingo en allant vers le fleuve. 

Pire encore, apprend-t-on, Laurent Batumona recourerait à la corruption pour soudoyer les policiers commis à la sécurité dans cette zone. Une manière pour ce politicien d’étouffer l’affaire.

Rédaction 

Une réponse

  1. Vs avez plainement raison le jour de l’enfrotement de ses milices mobondos contre les Fardc à Batshungo et Mongata ils été la première personne à déclaré dans les médias que ils sont tué les inoncents pour là que j’avais compris que le monsieur et Manuanina et WATA sont les parrains propre de cette rébellion qui agete le pouvoir de chef de l’état si voie bien les choses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.