« Salomon Kalonda était en possession d’une arme à feu lors de la marche de l’opposition », affirme le renseignement militaire

« Salomon Idi Kalonda était en possession d’une arme à feu lors de la marche de l’opposition », a annoncé le renseignement militaire ce lundi 5 juin au cours d’une conférence de presse.

L’armée accuse le conseiler spécial de Moïse Katumbi de disposer d’une garde des éléments des FARDC sans autorisation. Ces derniers menaient des démarches pour acquérir des armes de guerre, selon le même communiqué.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.