RDC : La Présidence menace de sanctionner ceux qui violent le Code de la route à bord de ses véhicules officiels

La Présidence de la République menace désormais de sanctionner ceux qui violent le Code de la route à bord de ses véhicules officiels. C’est la substance d’un communiqué émanant de la Coordination des ressources humaines.

« Suite à de nombreuses plaintes d’usagers de la route, et d’une enquête de nos services, nous constatons amèrement une recrudescence de faits inciviques relatifs au non-respect du code de la route et des feux de signalisation (double files, contre sens, intimidations des gardes envers d’autres usagers, etc…) », explique le document.

Ainsi, la Présidence rappelle que lors de l’acquisition des véhicules de fonction, immatriculés «PRESIDENCE», « chacun de nous a signé une charte de bonne conduite nous engageant à une utilisation responsable due au rang attribué par une Ordonnance présidentielle ou encore décision de son Directeur de Cabinet ».

« Le contrevenant sera passible d’un blâme officiel de la haute hiérarchie, suivi, en cas de récidive, à la confiscation pure et simple du véhicule et ce, jusqu’à nouvel ordre », précise le communiqué.

Cette mesure vise à faire respecter le règlement et également d’éviter de ternir l’image de la première institution du pays, la Présidence de la République.

Hornella MANSANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.