Dérapages à Kinshasa : La CNDH condamne « le comportement irresponsable du gouverneur » à autoriser trois marches à la même date

La La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) condamne le comportement « irresponsable du gouverneur » de Kinshasa ayant autorisé simultanément trois marches à la même date du samedi 20 mai 2023 « malgré les risques évidents de confrontation entre les différents groupes, rendant ainsi l’encadrement de la Police difficile ».

Dans un communiqué signé par son président Paul Nsapu, la CNDH déplore et condamne fermement « le fait que ces marches censées être pacifiques aient dérapé en violence, par la répression de la Police Nationale Congolaise qui a fait un usage disproportionné de gaz lacrymogènes et autres armes contondantes et opéré plusieurs interpellations des manifestants tant de l’opposition politique que de la population ». 

Cette institution d’appui à la démocratie note que « les itinéraires n’ont pas été respectés par les différents groupes et que certains manifestants ont eu à recourir à l’usage des armes blanches ».

La CNDH promet de publier un rapport complet sur ces dérapages, après une enquête approfondie sur terrain.

Hornella MANSANGA 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Subscribe to our Newsletter & Event right now to be updated.